La vague de répression ayant suivi la tentative de coup d’État du 15 juillet 2016 en Turquie a particulièrement touché le Kurdistan, à l’est du pays. À Diyarbakir, le tissu associatif très dense soutenu par la mairie HDP a été démantelé et de nombreux fonctionnaires des services sociaux, culturels et éducatifs ont été limogés. Mais une dynamique nouvelle de résistance civile renaît un peu partout dans les villes, portée par la jeunesse kurde.

 

Lire l’article de Yann Renoult dans Orient XXI : http://orientxxi.info/magazine/kurdistan-a-diyarbakir-les-mille-et-une-facettes-de-la-resistance-civile,1856

PARTAGER