Les femmes sont les cibles des attaques que le
système patriarcal mène dans des territoires
différents, mais toujours dans le même but. C’est à 
la lumière de cette réalité que les femmes kurde s
ont accueilli l’année de combat 2017 et qu’elles ont
adopté une approche d’ « auto-défense » dans
 chaque champ de leur vie. Le régime de dictat, d’ «
homme unique » en Turquie, le déni de la volonté d’auto-gouvernance du peuple à Sinjar ainsi que les attentats de Daesh en Syrie, ont été repoussés par l’action d’auto-défense des femmes kurdes. Tout en contribuant au développement de la résistance lors des célébrations du Newroz et du 8 mars, ces femmes ont prouvé au monde entier que la volonté du peuple kurde ne peut être anéantie par ces diverses attaques. Elles ont également participé au développement du système confédéral dans une perspective d’organisation, de mobilisation et d’éducation. Elles ont ainsi avancé dans leur lutte d’ « être soi-même » (xwebûn) envers la domination masculine.

Ce sont les femmes qui ont repoussé toutes les agressions de la part des États et des classes dominantes, ce sont encore elles qui ont dévoilé leurs ruses. Pour ce faire, les femmes kurdes ont veillé à partager leurs expériences de luttes avec les femmes combattantes des autres territoires afin de diversifier leurs méthodes de mobilisation.

 

Centre des Femmes Kurdes Marseille

 

En bref, les efforts des femmes kurdes dont la devise est « Nous, les femmes, nous existons et nous sommes partout » pour embellir la vie et lui donner un sens, sont sans limites. Et le 3ème Festival des Femmes Arin Mirkan qui aura lieu du 30 juin au 2 juillet à Marseille, n’est qu’un effort parmi d’autres. Notre festival entérine les acquis des femmes kurdes dans les champs du social, du culturel, du politique et de l’économique. Ce sera pour nous une grande opportunité de partager avec vous les apports considérables notamment sous le prisme des valeurs esthétiques que la femme apporte à la vie, ainsi que du point de vue de la pensée féministe.

Notre festival réunira toutes les femmes du monde, dans leur diversité culturelle, autour d’un programme sur deux jours, allant de films sur la résistance spectaculaire des femmes kurdes, à des séminaires, expositions de photographies ou encore concerts.

 

RÉCEPTION & PROJECTION

30 Juin / 19H

Le festival sera inauguré par une réception organisée par l’Assemblée des Femmes Kurdes à Marseille « Arin Mirkan » qui cristallise la force organisée des femmes kurdes de la région, avec la participation de nombreuses organisations non- gouvernementales et d’individus qui mènent une lutte pour la démocratie, ainsi que de chercheurs. Un concert de Burhan Karakaş et de Şevin Keklik, qui contribuent énormément au développement culturel kurde à Marseille, accompagnera cette réception et vous donnera l’impression de vous promener dans les territoires du Kurdistan.

Toujours le premier jour du festival, aura lieu une projection du documentaire intitulé « Sara » qui porte sur la lutte de Sakine Cansız, une des précurseurs du mouvement des femmes kurdes, dont l’assassinat attend toujours d’être élucidée.

Théâtre de l’Œuvre

1 Rue Mission de France

Numéro de réservation 06 22 39 15 82

 

Festival

11:00 / 2 Juillet

 

Le deuxième et dernier jour du festival sera consacré à des événements culturels tels que des concerts, des spectacles de danse folklorique, des expositions de photographies et des ateliers sur la cuisine kurde. Ce programme culturel très riche débutera par un concert du chœur des enfants « Av û Tav ». Toujours dans le domaine musical, les musiciennes exposeront la richesse culturelle produite par la diversité des langues et de leurs dialectes à travers leurs klams. Avec les chansons de Gülbahar Kavcu, du Koma Zelal et du Collectif Medz Bazar, vous allez ressentir du chagrin, mais aussi de l’enthousiasme au point de vous mettre à danser la danse traditionnelle nommée Govend.

Nous avons organisé ce festival en partant du postulat que la culture produit de la solidarité internationale. Vous ressentirez tout autant d’enthousiasme en écoutant les musiciennes kurdes ou encore la performance de Silvia Tomas qui viendra de très loin afin de montrer sa solidarité avec la lutte des femmes kurdes. En écoutant cette artiste catalane qui réunit harmonieusement toutes les différences dans ses notes, vous vous rendrez compte que toutes les femmes du monde entier ne sont séparées que par l’espace d’une chanson.

Une autre richesse de notre programme culturel sera les spectacles de danse. Avec le spectacle du groupe de danses folkloriques des jeunes femmes kurdes de l’Assemblée des Femmes Arin Mirkan, vous allez avoir l’impression d’avoir bu une gorgée d’eau dans chaque ville du Kurdistan.

Le parc à jeux « Solina Zarokan » que nous mettrons à la disposition de vos enfants vous permettra de profiter du festival en toute sérénité. Les enfants, quant à eux, pourront s’y amuser grâce aux différents jeux et activités que nous préparerons pour eux.

En tant que comité d’organisation du festival, nous croyons avoir mis en place un programme digne de la résistance, de l’esthétique et la force intellectuelle des femmes kurdes.

Venez participer aux différents événements culturels de notre festival et montrer votre solidarité avec les femmes kurdes.

 

 

PARTAGER