Des studios d’Hollywood aux terrains de combat, l’acteur Michael Enright a pris un virage à 180 degrès. Le Britannique, qui a notamment joué aux côtés de Johnny Depp dans Pirates des Caraïbes 2, combat Daesh depuis 2015 au Moyen-Orient auprès des Unités de défense du peuple kurde (YPG), composante principale des Forces démocratiques syriennes (FDS). Pour expliquer son engagement, Michael Enright évoque pour le Sun les images de la mise à mort de James Folley : « À l’origine ce qui m’a poussé à venir ici, c’est de voir James Foley, un citoyen innocent, avec ses mains ligotées dans son dos, se faire décapiter. Et le pire est que le lâche qui a fait ça, est britannique. J’ai décidé qu’il fallait que je fasse quelque chose. »


Adroit avec une Kalachnikov
Sans aucune expérience militaire, le quinquagénaire qui a fait une dizaine d’apparitions à la télé ou au cinéma, a quitté Los Angeles pour des terrains plus hostiles. Bien qu’il soit arrivé dernier de l’entraînement des nouvelles recrues du YPG, Michael Enright s’est montré plus adroit avec une Kalachnikov en main.

Aujourd’hui, déjà investi dans la guerre contre l’Etat Islamique depuis de nombreux mois, l’ancien acteur a expliqué au Sun avoir été très ému par l’attentat de Manchester du 22 mai dernier : « L’attentat de Manchester m’a particulièrement touché. Je suis habitué à voir beaucoup de morts, d’attaques, mais celle-ci était différente, c’était chez moi. » Engagé dans la bataille de Raqa avec les forces kurdes, il se dit prêt à tout pour faire tomber l’Etat Islamique : « Je ne ferai pas de quartier. je ne pense pas que Daech va faire preuve de pitié avec moi et je compte pas en faire avec eux. Ça, je peux vous le garantir. » Sa tête aurait été mise à prix à 116 000 dollars.

PARTAGER