Deux attentats terroristes, 6 Kurdes tués à Paris, toujours pas de justice !

Nous exigeons que les investigations sur ces attentats terroristes soient menées avec diligence, intégrité et à l’abri de toute influence politique

Le 9 janvier 2013, un premier attentat terroriste a frappé les Kurdes en plein coeur de Paris. Il a coûté la vie à trois militantes kurdes: Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Saylemez.

Presque10 ans plus tard, le 23 décembre 2022, trois autres militants kurdes ont perdu la vie dans un deuxième attentat terroriste, toujours à Paris. 

L’enquête sur le triple assassinat du 9 janvier 2013 a mis en évidence de nombreux indices – corroborés par des documents diffusés sur internet – démontrant que l’assassin, Ömer Güney, arrêté peu après les faits, avait opéré sous les ordres des services secrets turcs (MIT).

L’instruction de la première affaire a cependant été entravée par le “secret-défense”, les autorités françaises refusant de déclassifier les informations détenues par les services de renseignement.

Concernant la deuxième affaire, le caractère terroriste n’a pas été retenu jusqu’à présent, alors même que les propos de l’assassin William Malet démontrent clairement les motivations terroristes de son acte qui ciblait délibérément notre association en tant que représentation du peuple kurde.

Malgré nos craintes et nos inquiétudes sur le profil terroriste de William Malet, à ce stade, les enquêteurs n’ont toujours pas interrogé les différents services de renseignements français sur les liens potentiels de l’assassin avec des services étrangers. 

Face à cette situation, nous réitérons notre appel à la justice et à la transparence. Nous exigeons que les investigations sur ces attaques terroristes soient menées avec diligence, intégrité et à l’abri de toute influence politique. Nous demandons enfin de nouveau que le parquet anti-terroriste se saisisse dans le cadre de la deuxième affaire. 

Il est impératif que les autorités françaises prennent des mesures concrètes pour qu’aucun aspect ne soit négligé dans ces affaires, y compris les liens potentiels avec des pays étrangers et les implications des services de renseignement.

Nous demandons également la levée du “secret défense” et la publication des documents détenus par les services de renseignement relativement à ces affaires.

En outre, nous appelons à une coopération internationale accrue pour élucider particulièrement le profil très suspect de William Malet.

Pour dénoncer ces deux attentats et l’impunité persistante, et afin d’exiger justice et transparence, nous appelons à deux grandes manifestations:

La première manifestation aura lieu le 23 décembre 2023, à 11h, date anniversaire du second attentat terroriste. 

La seconde, une manifestation à l’échelle européenne, aura lieu le 6 janvier 2024, à 11h, en hommage aux victimes du premier attentat de 2013 et pour protester contre le manque de transparence dans l’enquête.

Plus à explorer

Placé hier matin en centre de rétention, le militant kurde Serhat Gültekin a été littéralement kidnappé ce matin pour être expulsé en Turquie
Communiqués

Expulsion de Serhat Gültekin vers la Turquie : Un déni de justice et un acte de complicité avec la dictature d’Erdogan

Placé hier matin en centre de rétention, le militant kurde Serhat Gültekin a été littéralement kidnappé ce matin pour être expulsé en Turquie. Il a été soustrait à ses droits

Le CDK-F exprime sa profonde consternation et condamne fermement l'expulsion le 9 avril 2024 de Mehmet Kopal
Communiqués

Un autre militant kurde livré au régime turc : un déshonneur pour les valeurs de la France

Le Conseil Démocratique Kurde en France exprime sa profonde consternation et condamne fermement l’expulsion le 9 avril 2024 de Mehmet Kopal, militant kurde sous obligation de quitter le territoire Français

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.