Défendons le Rojava contre l’envahisseur turc

Il y a 10 ans de ça, le 19 juillet 2012, les Kurdes de Syrie lance une lutte acharnée pour construire ce qui s’appelle aujourd’hui le Rojava.

Il y a 10 ans de ça, le 19 juillet 2012, les Kurdes de Syrie lançaient une lutte acharnée pour construire ce qui s’appelle aujourd’hui le Rojava. 

En pleine crise syrienne, une lutte et des sacrifices inestimables ont abouti à la réalisation d’un havre de paix qui a toujours été la cible des forces djihadistes et de la Turquie. 

Les djihadistes de l’État islamique (EI) ont massacré des milliers de personnes, dont des centaines dans différents pays européens. Ces djihadistes barbares qui ont enlevé des milliers de femmes et d’enfants et vendu les kurdes yézidies sur les marchés aux esclaves, ont toujours été soutenus par le régime dictatorial d’Erdogan. Celui-ci a fourni tout le soutien logistique et matériel nécessaire à l’organisation djihadiste pour la réalisation de ses crimes barbares et de ses attentats terroristes, tant au Moyen-Orient qu’en Europe.

Les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont combattu ces djihadistes et défendu la dignité de l’humanité. Dans cette résistance, 11 000 hommes et femmes, Kurdes et autres, ont payé le prix ultime, en sacrifiant leur vie, et 24 000 combattants ont été blessés.

Les YPG/YPJ (Unités de Protection du Peuple et des Femmes) et les FDS ont combattu pour la liberté de tous les peuples, quelle que soit leur confession (yézidis, chrétiens, musulmans, …). Leur lutte acharnée contre l’obscurantisme a permis, sans aucun doute, aux peuples d’Europe de vivre en paix. Quant aux peuples du Rojava, ils ont construit ensemble, malgré la guerre et les agressions permanentes, un système d’auto-gouvernance fondé sur la coexistences des différentes communautés et l’égalité des genres.

La Turquie néo-ottomane veut occuper les régions d’Alep jusqu’à Mossoul-Kirkuk pour étendre son territoire comme prévu par le pacte national Misaki Mili. Vaincue dans les régions de Metina, Zap et Avashîn au sud du Kurdistan (nord des l’Irak), la Turquie cherche maintenant à obtenir la victoire en attaquant le Rojava. 

Cela fait maintenant 10 ans que la révolution du Rojava existe et poursuit sa lutte pour la survie de cette expérience inédite dans le monde entier. 

Plus que jamais, les populations du nord et de l’est de la Syrie ont besoin d’une solidarité internationale pour contrer les nouvelles menaces d’attaques et d’invasion de la Turquie et des supplétifs djihadistes. 

Protégeons la révolution du Rojava contre l’État turc en ce jour anniversaire de cette révolution. 

Mobilisons-nous dans le monde entier pour participer aux actions en faveur de la protection de la révolution du Rojava qui auront lieu le 23 juillet en France et dans de nombreuses régions d’Europe

newsletter