Défendons le Rojava contre l’invasion turque – Appel à manifester

Samedi 23 juillet

Place de la République, 14h

Il y a 10 ans de cela, le 19 juillet 2012, les Kurdes de Syrie lançaient une lutte acharnée pour construire ce qui s’appelle aujourd’hui le Rojava. Dans le chaos de la guerre syrienne, ils ont construit des îlots de paix, au prix de sacrifices inestimables pour défendre ces réalisations contre les agressions turques et djihadistes.

Les djihadistes de l’État islamique (EI) qui ont massacré des milliers de personnes et enlevé des milliers de femmes et d’enfants kurdes yézidis pour les vendre sur les marchés aux esclaves, ont toujours été soutenus par le régime autocratique d’Erdogan. Celui-ci a fourni tout le soutien logistique et matériel nécessaire à l’organisation djihadiste pour la réalisation de ses crimes barbares et de ses attentats terroristes, tant au Moyen-Orient qu’en Europe.

Les Forces démocratiques syriennes (FDS) qui regroupent des formations militaires mises en place par les différentes composantes ethniques du nord de la Syrie, n’ont pas reculé devant la barbarie de l’EI. 11 000 femmes et hommes – majoritairement kurdes, mais aussi arabes, syriaques, arméniens, turkmènes – ont perdu la vie dans le combat acharné pour défendre les peuples et l’humanité contre l’obscurantisme. Pendant ce temps, l’Europe a été, dans une certaine mesure, épargnée par la menace djihadiste.

Malgré la guerre et les agressions permanentes de l’EI et d’Ankara, les Kurdes et les autres peuples de la région ont pris leur destin en main. Ils ont construit ensemble un système d’auto-gouvernance fondé sur la coexistence des différentes communautés ethniques et confessionnelles, l’égalité des genres et l’écologie.

La Turquie ne cache pas ses ambitions néo-ottomanes. Elle veut annexer les régions du nord de l’Irak et de la Syrie afin de reconstituer les frontières fixées par le Misak-i Milli, un pacte national proclamé au lendemain de la seconde guerre mondiale. Cependant, toutes les opérations menées par l’armée turque contre les positions de la guérilla kurde dans la région montagneuse du Sud-Kurdistan (nord de l’Irak) ont échoué jusqu’à présent. C’est pourquoi, le régime d’Erdogan ne cesse d’aboyer sur le nord de la Syrie, menaçant d’occuper la bande territoriale qui longe la frontière turque sur 30 kilomètres de profondeur.

Plus que jamais, les populations du nord de la Syrie ont besoin de la solidarité internationale pour contrer les agressions et les menaces d’invasion d’Ankara et de ses supplétifs djihadistes.

Défendez la révolution du Rojava, participez aux mobilisations qui auront lieu samedi 23 juillet en France et dans de nombreux autres pays européens.

Lieux des manifestations ailleurs en France

– Marseille : 23 Juillet – 18.00 Canebière
– Bordeaux : 23 juillet – 19.00 Place de la Bourse
– Rennes : 23 juillet – 17.00 Place du Colombier
– Strasbourg : 23 juillet – 18.00 Place de la Gare

#DefendRojava
#DefendKurdistan

newsletter