Iran : Massacre impitoyable et inhumain des prisonniers politiques kurdes

Ce matin, le régime iranien a exécuté les prisonniers politiques kurdes. Nous assistons une fois de plus à la perte de vies kurdes

Ce matin, le régime iranien a exécuté les prisonniers politiques kurdes Mohsen Mazloum, Mohammad Faramarzi, Vafa Azarbar et Pejman Fatehi. Nous assistons une fois de plus à la perte de vies kurdes, sacrifiées pour des intérêts politiques. Cette récente vague d’exécutions politiques survient juste après la visite du président iranien Ebrahim Raisi auprès du président turc Recep Tayyip Erdogan à Ankara.

Ces quatre victimes de la brutalité du régime iranien ont été exécutées sous de prétendues accusations d’espionnage, des allégations non fondées et dépourvues de crédibilité. L’assassinat de ceux qui revendiquent les droits humains et culturels et qui luttent pour l’autodétermination souligne la nature oppressive et sanguinaire du régime iranien. Nous rendons hommage à la mémoire de ceux qui ont été perdus aujourd’hui.

Les Kurdes, ainsi que toutes les communautés opprimées et religieuses d’Iran, en particulier les femmes, ont démontré à travers le mouvement de résistance Jin Jiyan Azadî (Femme Vie Liberté) leur résilience et leur courage face aux exécutions, arrestations, tortures et disparitions. L’avenir de l’Iran, que le régime le veuille ou non, sera Jin Jiyan Azadî.

L’exécution de quatre prisonniers politiques kurdes en Iran, alors que le régime iranien cherche à se présenter comme le défenseur des droits des Palestiniens pendant la guerre en cours entre le Hamas et Israël, met en évidence l’hypocrisie flagrante des dirigeants du pays. Ni les femmes d’Iran, ni les Kurdes, ni les autres peuples d’Iran ne peuvent supporter plus longtemps cette oppression. Au lieu de se présenter cyniquement au monde extérieur comme le garant des autres, l’Iran devrait faire la paix avec ses peuples et ses femmes et cesser de verser le sang d’innocents dans tout le pays. Tandis que les peuples d’Iran sont réduits au silence et brutalisés, la stratégie du régime iranien de fomenter des conflits dans tout le Moyen-Orient pour perpétuer son existence se poursuit sans relâche. Dans toute la région, bien au-delà de ses frontières, l’Iran joue un rôle majeur de déstabilisation au Moyen-Orient.

Nous présentons nos condoléances aux familles des prisonniers politiques assassinés par le régime iranien. La politique d’hostilité, de mort et de massacres du régime iranien envers le peuple kurde sera certainement vaincue. Chaque prisonnier politique tué par le régime iranien continuera de vivre dans la lutte du peuple kurde pour la liberté.

Plus à explorer

Ce jour, le 15 février, marque une date sombre de l’histoire: Voilà 25 ans que le leader kurde Öcalan est détenu dans l'isolement total
Communiqués

25 ans de détention et d’isolement : La libération d’Öcalan, plus cruciale que jamais

Ce jour, le 15 février, marque une date sombre de l’histoire: Voilà 25 ans que le leader kurde Abdullah Öcalan est détenu dans l’isolement total sur l’île-prison d’Imralı. Sa situation,

Ce matin, le régime iranien a exécuté les prisonniers politiques kurdes. Nous assistons une fois de plus à la perte de vies kurdes
Communiqués

Iran : Massacre impitoyable et inhumain des prisonniers politiques kurdes

Ce matin, le régime iranien a exécuté les prisonniers politiques kurdes Mohsen Mazloum, Mohammad Faramarzi, Vafa Azarbar et Pejman Fatehi. Nous assistons une fois de plus à la perte de

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.