Nouvelle répression en Turquie, la Municipalité appelle à la condamnation de ces atteintes à la démocratie

Chassés par les urnes aux dernières élections locales, Recep Tayyip Erdogan et son parti l’AKP tentent de revenir par la force. Dans la nuit du 18 au 19 août, trois Maires membres du HDP ont été démis de leurs fonctions et remplacés par des émissaires du pouvoir central turc. Les trois édiles appartenant au parti pro-kurde avaient été élus lors des élections municipales de mars 2019, celles-là même où le Président turc a essuyé un cuisant revers électoral.

La municipalité réaffirme son soutien aux élus et militants du HDP et du PKK, victime de répression systématique. Montataire, forte de sa tradition internationaliste de solidarité avec les peuples opprimés et les prisonniers politiques, a parrainé en mars 2019 Mukkadès Kubilay, Maire de la commune d’Agri. Comme les Maires de Diyarbakir, Mardin et Van, elle a été destitués et incarcérée en seule raison de ses engagements politiques.

Le Maire et la municipalité se joignent à l’appel lancé par l’association France-Kurdistan au Gouvernement français à condamner avec force ces atteintes à la démocratie.

« Pour Mukkadès Kubilay, pour tous les élus et militants, prisonniers politiques en Turquie et partout dans le monde, exigeons la paix, la liberté et la dignité des peuples. »

Jean-Pierre Bosino,
Maire de Montataire, Conseiller départemental de l’Oise