Donald Trump soutient le dictateur turc Erdogan dans son projet d’offensive militaire dans le Kurdistan syrien. C’est un lâche permis de tuer donné contre les forces démocratiques syriennes (FDS) parmi lesquelles les combattants kurdes sont les plus nombreux. Ils ont pourtant été des alliés indéfectibles dans la lutte contre les islamistes de Daech en Syrie. 

La place de la France en Syrie est aux côtés des Kurdes qui ont payé le prix du sang dans notre combat commun contre les milices islamistes. Ils défendent par ailleurs pour le Moyen-Orient un modèle politique démocratique et non confessionnel. Plus que jamais notre pays doit quitter l’OTAN qui nous lie à Erdogan, le bourreau islamiste des Kurdes, et à Trump, qui les livre à leur ennemi.

Communiqué de Jean-Luc Mélenchon
7 octobre 2019